ARK: Survival Evolved Wiki
Advertisement
ARK: Survival Evolved Wiki
Spoiled Meat.png Cette page peut contenir des spoilers liés à l'intrigue d'ARK: Survival Evolved.
Si vous voulez connaître l'histoire pendant le jeu, vous ne devriez probablement pas continuer à lire cette page.

La Légende décrit le fond narratif du jeu ARK: Survival Evolved. Elle permet de situer le jeu dans la continuité de l'histoire à travers les différentes Arches.

Préambule[]

Au XXIIe siècle, deux super-puissances maîtrisent la technologie basée sur l' Élément, le Tek; l'Union des Républiques Terriennes (UDE) et la Fédération Terrienne (Fédération ou Fédérés). Pour des raisons oubliées, ces deux blocs se sont menés la guerre, qui a conduit à l'embrasement de la planète. HLNA décrit ces deux cultures et idéologies comme relativement identiques bien qu'elles se soient férocement affrontées. Si on ignore les raisons de leur dispute, on en connaît la cause: les politiciens. Pendant la guerre, plusieurs humains et tous les Homo Deus ont travaillé pour construire les Arches et la Simulation Genesis pour tenter d'échapper au conflit. Puis ils ont mis les Arches et la Simulation en orbite, y réfugiant des habitants et des créatures.

L'effondrement[]

En raison du conflit, l'élément a augmenté dans des proportions alarmantes. À la fin de la guerre, toute la planète s'est effondrée et l'Élément a jailli à travers la planète et plongé ses racines dans la croûte terrestre, permettant la survenue des Titans qui ont ravagé ce qui restait. Des catastrophes naturelles ont fini de balayer l’Humanité. Ensuite, l'URE et la Fédération sont également tombées, et seuls quelques ruines et monuments sont restés, alors que la plupart des signes de l'ancienne civilisation étaient effacés par la croissance des veines d'élément. L'un des signes les plus notables de l'ancienne civilisation qui soit resté est le Sanctuaire et ses Proto-Arches sur Extinction. Cet épisode est résumé par le rêve d'Helena, quelle narre dans sa Note #25 où un personnage violet taille une figure en pierre en un coeur rouge en fusion. Lorsque le coeur cessa de battre, des ombres s'étirèrent de la figure violette qui commença à tout détruire.

ARK commence des millions, voire des milliards d'années après l'effondrement, quand les Arches ont commencé à mal fonctionner.

Les Arches[]

Une Arche est une station spatiale qui abrite divers organismes vivants comme des Humain, des Créatures et des Plantes. Ces Arches ont été satellisées avant la dernière grande extinction de masse quand l'Élément a rayé l'humanité de la carte. Ce sont des créations du savoir-faire humain, des stations spatiales mobiles larges de plusieurs kilomètres, abritant des technologie d'hébergement des informations génétiques, des équipements de clonage et de terraformation. À l'état dormant, elles sont restées en orbite terrestre, contrôlant le climat et les populations. Un dôme a protégé les écosystèmes des rigueurs spatiales et ont même simulé un ciel terrestre et un cycle nycthéméral.

Les Humains sont dissuadés de toucher aux bords de la station par le biais d'une frontière qui semble naturelle. Sur The Island, l'île est entourée d'un océan infesté de prédateurs. Sur Scorched Earth, les Dunes sont rendues infréquentables par les Vers des sables[1].

Pendant une durée inconnue, les Arches ont attendu le signal d'activation de la Terre. Les stations étant programmées pour enclencher leur descente à la réception du signal et, en touchant Terre, désactiver leur chamd de force, laisser les espèces féconder la Terre, et leur système de terraformation nettoyer cette dernière de l'Élément.[2]. Le processus de nettoyage et de terraformation est appelé Protocole de réensemencement. Pour autant, ce dernier a été bloqué par un critère inhibant: le taux de toxicité en Élément.

Curieusement, bien que conçues pour repeupler la Terre, les espèces modernes ne sont pratiquement pas présentes dans les Arches connues. Les créateurs ont utilisé d'autres modèles et ont eu des inspirations fantastiques, offrant de nouvelles espèces, fortement remaniées, ou créées de toutes pièces. Scorched Earth, par exemple, est une Arche désertique où ils ont implanté la Wyverne et d'autres monstres fantastiques. The Island est l'Arche qui ressemble le plus a ce qu'a été la Terre, bien que présentant surtout des espèces préhistoriques ou fortement modifiées.

Les bizarreries des Arches ne s'arrêtent pas aux créatures. Leurs constructeurs ont découvert que dans le cerveau se tenait une "matrice engrammique", zone cachée contenant des informations, et qui se maintenait même des années après leur mort. Ils ont pu recréer la personnalité et la mémoire de gens morts depuis des siècles et même des millénaires[3]. Ces gens, ressucités, étaient jetés dans les Arches, sans savoir ce qu'ils y faisaient ni combien de temps était passé.

Chaque Humain sur une Arche a à son poignet gauche un étrange implant en forme de prisme. Cet implant agit comme un intermédiaire entre deux personnes, pouvant traduire la langue du locuteur en celle de l'auditeur, permettant en instantané de s'affranchir de la barrière linguistique.

Lorsque le Roi des Titans fut vaincu, le signal fut activé et toutes les Arches redescendirent sur Terre, même celle contenant Rockwell et sa station corrompue par l'Élément.

Obélisques[]

Les Arches sont alimentées en énergie par les Obélisques et chaque Arche contient au moins un Gardien. Dans le jeu, la puissance des obélisques est démontrée sur Extinction lorsqu'à la fin un obélisques relâche tellement d'énergie qu'il rase les restes du Sanctuaire. John et Raia ont noté que les obélisques se sont mis à briller plus que d'ordinaire sur Scorched Earth avant d'engloutir la cité de Nosti dans les sables.

Homo Deus[]

Homo Deus veut dire "Homme-Dieu" en latin. Ce sont des entités conscientes qui veillent sur les Arches. Selon HLNA, ce sont des êtres d'énergie qui vivent sur un plan tangentiel inventés par les Humains comme une des solutions de survie de l'Humanité. La technologie de l'Élément, la Simulation et les Arches ont été développées selon ces principes. Puis les Homo-Deus ont interargi avec les Arches, parvenant parfois à les ressusciter. Une, en particulier, Celle Qui Attend, c'est-à-dire Helena, guide le survivant à travers les Arches; The Island, Scorched Earth, Aberration et enfin Extinction. En raison de la durée d'orbite plus longue que prévu en raison de l'élément, les Homo Deus se sont perdus, seule restant Helena. En plus d'être omniscients et Omnipotents, ils sont capables de nombreux prodiges, détaillés dans la Page qui leur est dédiée.

Lorsqu'un survivant parvient à tuer les Titans, les Homo Deus admettent le survivant en leur sein, bien qu'HLNA annonce qu'ils ont fermé l'accès à leur monde depuis longtemps.

Sur Genesis, HLN-A admet qu'ils vivent dans un univers à part, auquel peu peuvent accéder. Même Helena a subitement disparu. Sur The Island, dans la Caverne Tek sur The Island, le troisième hologramme de la Terre morte est souliné en rouge et on y voit que les Homo Deus y sont en danger.

On peut noter que tous les Humains qui accèdent à Genesis ne sont pas devenus Homo Deus. Il semblerait qu'il y ait des critères non communiqués. Le seul indice serait qu'Helena, selon les journaux de Santiago, serait la seule à avoir eu le maximum aux évaluations de pilotage du Mek, grâce à son système nerveux très avancé lui permettant de traiter l'information beaucoup plus vite.

Simulation Genesis[]

Les Arches simulent un système vivant, alors que la Simulation est entièrement virtuelle. Hébergée dans Vaisseau colonie[4] construit pour entraîner les survivants à l'"Arrivée", sans les réveiller. Genesis a été conçu par le même groupe qui a construit les Arches. Les deux projets semblent avoir été développés concourament, les leçons de l'un alimentant l'autre. Par exemple, le [[Magmasaure]a été conçu pour Scorched Earth, mais déployé sur Genesis[5], alors qu'il s'agissait déjà d'un test de Genesis pour préparer les comportements des dinosaures sur The Island.[6].

Les deux merveilles de technologie se sont améliorées mutuellement. Lorsque les Arches ont rencontré des difficultés à fonctionner, les constructeurs sont retournés à la Simulation et appliqué les conditions dans la simulation pour résoudre les problèmes. Le procédé a pu être renvoyé quand la Simulation a commencé à glitcher et où il a fallu résoudre le problème.

Le premier prototype de simulation était rudimentaire avec des formes géométriques[7]. Puis Genesis est devenue une conception aussi prodigieuse que les Arches. Comme elle a évolué, des restes de ses anciens codes ont continué de traîner, générant les glitches.[8]. Les plus vieilles version contenaient des environnements variés, dont un centre commercial.

L'interface cerveau-machine a évolué tant et si bien que le virtuel devenait indiscernable de la réalité. Les survivants parvenaient même, avec une technologie des Arches et de la Matrice engrammique, à modifier leur esprit, raison pour laquelle cela avait été abandonné, trop addictif et dangereux[9]. Selon HLN-A, les créateurs ont préféré en rester à des esprits non modifiés.

Une unité de stockage corps/esprit est trouvée tout au fond de la Simulation, ou plutôt du Vaisseau colonie. Cette technologie a été appliquée dans les unités de stockage des Arches telles que décrites par Helena, lorsqu'elle découvre dans les confins d'énormes tubes contenant des humains sur Aberration. La simulation en possède des exemplaires primitifs, permettant d'injecter un esprit dans un corps plus tard appliqué à une Arche. Cela a donné les machines à ressusciter dans la mécanique de réapparition en-jeu

Selon HLN-A, la Simulation permettait aux étudiants de travailler leurs cours, notamment en science, en se déplaçant dans des environnements multiples. Ce fut également un centre d'étude incontournable pour les sciences sociales et la psychologie, où les chercheurs ont pu mettre en oeuvre toutes les interactions possibles.

La simulation actuelle a cinq environnements: Tourbière, Lune, Océan, Neige et Volcan. Des éléments anticontaminants empêchent que les écosystèmes se croisent. Ils simulent des environnements extrêmes qui pourraient avoir un fort impact sur Terre. Cependant, ces environnements ne sont pas aussi dangereux sur Terre.

Pendant les pérégrinations sur Genesis, certains survivants ont provoqué des glitches par leur comportement. Over the course of the Genesis Simulation, some survivors had made their fair share of glitches. Some of these glitches refer to things that real-life players can do:

  • Le survivant 5447B49 a littéralement mâché et avalé 512 baies en même temps et a créé un glitch en vomissant son excès.
  • Le survivant 992F1J7 proclame qu'il est un sorcier capable de tirer des boules de feu sur les dinos, il meurt tellement de fois qu'il provoque un glitchg
  • Le survivant 38Q8124 refuse de dormir, en train d'apprivoiser un dino, à un point que son cerveau se sature d'information, et provoque un glitch parce que la Simulation profite du sommeil pour opérer ses opérations de routine et de sauvegarde. C'est aussi une référence au jeu où un apprivoisement peut prendre très longtemps.
  • Le survivant 9921S50, un Mongole du temps de Genghis Khan, qui n'avait jamais vu que des lacs et des rivières, n'arrive pas à comprendre l'étendue des océans et crée un glitch en devenant fou.
  • La survivante 723K401 voulait laisser son empreinte dans le monde. Elle cause un glitch en construisant une véritable ceinture de piliers autour de la carte. C'est une référence à une technique de PvP où certaines tribus couvrent la carte de constructions pour étendre leur territoire.
  • Le survivant 31V550J trouve amusant de créer des boîtes gigognes et crée un glitch en en construisant 16 les unes dans les autres.
  • Le survivant 50IU266 se sentait tellement seul qu'il construisit un village entier de mannequins en paille pour leur parler. Un glitch se produisit lorsqu'une étincelle mit le feu au village.
  • Le survivant 4405T31 construisit un système de plomberie et de chauffage compliqués pour inviter ses amis à une partie de piscine. Trop de gens dans la piscine fait planter le système et naître un glitch.
  • Le survivant 799K3B1 produit un glitch en faisant craquer ses doigts un nombre incalculable de fois pour entendre le craquement caractéristique.
  • La survivante 410L098 meurt empoisonnée, un glitch survient lorsque la Simulation la ressucite en oubliant de la débarasser de ses toxines, la faisant réapparaître dans d'atroces souffrances.
  • La survivante 33J4640 avait couvert la carte de plateformes, pour en faire un parcours d'obstacle. Un glitch survint lorsqu'elle invite les autres survivants à le passer et qu'ils meurent un nombre incalculable de fois.
  • La survivante B424660 apprivoisait les Dodos et leur parlait. Elle parlait de "Sagesse du Dodo", certains survivants la rejoinrent même dans la "Secte des adorateurs de Dodo". un glitch survint lorsqu'un Rex fit irruption et la mangea avec tous ses Dodos.
  • Le survivant 69Y4421 s'imagina construire un bâtiment avec deux coins à gauche, ce qui selon lui aurait valu un coin à droite. La Simulation n'a pas supporté et créé un glitch.
  • Le survivant 710D439 posa tant de feux de joint et de structures qui formaient des mots que cela attira tant de monde que cela fit glitcher la Simulation.

Après avoir vaincu le Maître contrôleur corrompu pour échapper à la Simulation, le joueur se réveille de son unité de stockage dans le Vaisseau colonie et remarque un Implant Humain intitulé "Implant d'Ascension de la Fédération". On ne sait pas comment la Fédération est impliquée avec la Simulation.

Proto-Arches[]

La finalisation de la Simulation a permis de mettre au point la Phase 2: les proto-Arches. On les trouve sur Extinction. Contrairement à celles qui ont été envoyées dans l'espace, les Humains et les Créatures peuvent y entrer et sortir librement. En franchissant leurs frontières, il se produit un effet de dématérialisation. Un prototype d'oéblisque se tient en leur centre pour les alimenter. Ils ont permis aux constructeurs de préparer l'alimentation des Arches dans l'espac. Le dôme perméable est peut-être leur seul inconvénient, permettant à des créatures de s'échapper. Sur les véritables Arches le dôme a été rendu infranchissable.

On trouve trois Proto-Arches sur Extinction, dont deux opérationnelles:

La Forêt du cratère est un projet échoué, le fond s'étant effondré, prouvant que les Arches devaient avoir un socle solide.

Le Dôme du désert a une ceinture métallique, mais il se creuse et laisse apparaître la structure, prouvant que le socle rocheux doit rester intègre.

Le Dôme de neige est le projet le plus abouti. Son fond est solide, il a peu de grottes, et pas d'effondrement. Tout ce qui lui manque est un dôme infranchissable, des Obélisques plus puissants, une plus grande suface disponible et la capacité de quitter la Terre pour rejoindre l'orbite en sûreté.

Arat Prime[]

Arat Prime est un lieu mystérieux aux Antipodes du Sanctuaire, dont il est parfois question dans les Arches et sur Genesis. Dans la réalité, le Mont Ararat, en Turquie, serait le mont où se serait échoué l'Arche de Noé, dans le Livre de la Génèse[10] Cette homophonie serait peut-être un indice de la finalité de ce lieu. Des messages récoltés pendant le jeu laissent penser qu'elle aurait la finalité inverse, ce serait un pas de tir, pas une plateforme d'atterrissage. Pour l'heure, les seules informations connues sont celles récoltées dans le Sanctuaire, par ceux portant un Casque Tek.

  • "Communication prioritaire A7 reçue. Arat Prime est verrouillée."
  • "Arat Prime est verrouillée. Lancement d'urgence engagé". Rendez-vous à l'abri le plus proche."
  • "Arat Prime reste silencieuse. Le lancement n'a pas été confirmé."

On ne sait pas ce qui aurait dû être lancé d'Arat Prime. Pour autant, la scène finale de Genesis: Part 1 dévoile que la Simulation prend place au sein d'un Vaisseau colonie traversant l'espace[4].

Alors que la Terre a cessé de tourner, la zone autour du Sanctuaire est exposée au soleil, et il y fait constamment jour. À l'inverse, Arat Prime, située aux Antipodes, pourrait être toujours plongée dans la nuit.

Selon HLN-A, Diana et Mei-Yin se sont rendues à Arat Prime, d'où elles ont envoyé Helena dans la Simulation pour fabriquer HLN-A. According to HLN-A, Diana and Mei-Yin made it to Arat Prime, where they sent Helena inside the Genesis simulation to make HLN-A.[11].

En latin Arat Prime s'appellerait Primus Aratra ou "Premier labour". Il pourrait donc avoir un rôle-clé dans le Protocole de résensemencement, où Arat Prime serait le premier sillon où la vie germerait à nouveau, née des graines que seraient les Arches revenues sur Terre.

Le Vaisseau colonie[]

Un énorme vaisseau frappé de l'insinge de la Fédération, le lieu de Genesis: Part 2. Il porte des mondes annulaires et sont la démonstration de l'apogée de la technologie Tek de l'humanité. Selon Rockwell, ces mondes annulaires sont une trouvaille si riche en découvertes scientifiques avancées que les limites entre la biologie et la technologie s'en trouvent abolies.

L'Arrivée[]

L'Arrivée est un événement inconnu à venir dans le monde d'ARK. Helena en parle peu de temps avant de disparaître et selon HLN-A, la Simulation Genesis garde les participants sous pression pour les préparer aux compétences de survie nécessaires pour affronter cette survenue.

Dans ses notes, Diana mentionne le nombre de jours depuis qu'elle a rencontré Helena et Mei-Yin lorsqu'elles sont arrivées sur Aberration. Elle mentionne leur arrivée comme "L'Arrivée". Celle-ci pourrait avoir à voir avec la façon dont les Humains se réveillent sur les Arches après leur mort supposée, comme les joueurs commencent le jeu. Helena Homo Deus, Celle Qui Attend, mentionne des quantités innombrables d'unités de stockage contenant des humains endormis. Tous ces humains viendraient de diverses périodes de l'histoire.

Autres pages traitant de la Légende[]

The Island[]
Scorched Earth[]
Aberration[]
Extinction[]
Genesis:Part 1[]
Technologie[]
Survivants de légende[]
Autres[]

Références[]

Advertisement